Suisse

Ne compter que sur une seule planète

Moins de pollution et davantage d’emplois: c’est ce que promet l’initiative «pour une économie verte». Retour sur ce texte avec Adèle Thorens, coprésidente du comité de l’initiative.
Pour Adèle Thorens LDD
Votation

Si la population mondiale consommait autant que les Suisses, les ressources de trois planètes lui seraient nécessaires. L’initiative écologiste «pour une économie durable et fondée sur une gestion efficiente des ressources» demande qu’à l’horizon 2050, le pays ne consomme pas plus d’un «équivalent planète» à son échelle. Le Conseil fédéral affirme «partager ces préoccupations», mais juge l’objectif «trop ambitieux». Il avait proposé un contre-projet à l’initiative, refusé par le parlement.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion