Genève

Les HUG au défi de la violence

Les Hôpitaux universitaires de Genève souhaitent endiguer l’augmentation du nombre d’agressions contre leurs collaborateurs.
Les urgences et les unités de Belle-Idée sont des lieux particulièrement sensibles. JPDS
Santé

Coups de couteau, de pied, de poing, tentatives de strangulation… Les exemples d’agression par les patients ou les proches contre le personnel médical ne manquent pas. En trois ans et demi, les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) ont répertorié 99 agressions violentes dirigées contre le personnel soignant. Près de 90% des situations ont nécessité l’intervention physique ou verbale d’agents de sécurité. Plus marquant, entre janvier et juillet de cette année,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion