Actualité

Peu d’espoir pour Dilma Rousseff

C’est la der’ qui sonne pour la présidente suspendue dont le procès en destitution s’est ouvert jeudi.
Le Sénat brésilien a ouvert hier le procès final en destitution de la présidente de gauche Dilma Rousseff (ici 2015 lors d’une conférence de presse). FLICKR/JONAS PEREIRA
Brésil

Après la parenthèse enchantée des JO, retour à la réalité pour les Brésiliens en pleine crise politique, économique et sociale. Le stade olympique éteint, les projecteurs sont désormais braqués sur la lutte politique farouche qui oppose partisans de Michel Temer, président par intérim, et ceux de Dilma Rousseff. Avec comme point d’orgue, le procès en destitution de la dirigeante de gauche qui a commencé hier. C’est un Sénat en partie

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion