Suisse

Droit international: l’UDC ouvre la bataille avec son initiative

Le droit suisse doit primer sur le droit international. L'UDC a déposé vendredi son initiative populaire "Le droit suisse au lieu de juges étrangers", munie de 116'709 signatures. Le parti accuse les élites d'un "coup d'Etat" contre le peuple et la Constitution.
Politique suisse

Selon la Constitution fédérale, le peuple suisse et les cantons sont le législateur suprême de notre pays, a déclaré Christoph Blocher lors d'une conférence de presse à Berne. Or l'autodétermination législative de la Suisse est constamment minée. Les coupables, selon le tribun de la droite populiste: le Parlement, le gouvernement, l'administration, la justice et les professeurs de droit. “Ils ont constitué une alliance inquiétante pour destituer sournoisement le constituant.” Leur

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion