Suisse

Yannick Buttet jette l’éponge

Le conseiller national abandonne son mandat à Berne, mais conserve la présidence de Collombey-Muraz.
Avec son volet valaisan composé d’une enquête pénale pour contrainte et son volet bernois où les témoignages anonymes s’accumulent WIKIPEDIA/CC/PARLAMENT
Politique suisse

Dans la tourmente depuis le 29 novembre après la plainte déposée en Valais par son ex-amante et les accusations anonymes de harcèlement sous la Coupole fédérale, le conseiller national Yannick Buttet (pdc, VS) décide de jeter l’éponge. Dimanche en début de soirée, il annonce sa décision d’abandonner son mandat de conseiller national après six années à Berne. «Dans l’intérêt de ma famille et de mon parti, j’ai décidé de démissionner du

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion