Neuchâtel

Les syndicalistes qui ont soutenu la grève ont été acquittés

Les syndicalistes impliqués dans le confit social de l'hôpital de la Providence à Neuchâtel ont été globalement acquittés par la justice. Ils étaient accusés de violation de domicile et de diffamation dans le cadre du piquet de grève de 2012.
Providence

La Fondation de la Providence et le groupe de cliniques privées GSMN, auteurs des plaintes pénales, examineront les détails du jugement avant de décider d'un éventuel recours. Devant le Tribunal régional du Littoral et du Val-de-Travers comparaissaient quatre personnes qui avaient soutenu les grévistes sur le terrain. En prononçant le verdict mardi, la juge Nathalie Kocherhans a souligné le caractère particulier de ce conflit. En plus de l'atteinte au partenariat

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion