Autre

Humains, trop humains?

(4/7) Du phénomène de foire aux criminels d'aujourd'hui, le philosophe Tony Ferri analyse le rôle du monstre dans une société désormais sous surveillance généralisée.
Série d'été «Les Monstres»

Les monstres ne sont pas toujours ceux que l’on croit. Qui sont ceux d’aujourd’hui et à quoi servent-ils dans notre société? Du phénomène de foire John Merrick, dont s’inspire le film Elephant Man, aux fanatiques et terroristes actuels tels Breivik ou le tueur de Nice, Tony Ferri analyse le rôle social et existentiel du monstre contemporain. D’objet de profit économique, il serait passé à un instrument de domination politique, au

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion