Suisse

Reconnaître pour mieux contrôler?

La reconnaissance des communautés musulmanes est à l’étude dans plusieurs cantons.  
Photo prétexte. CCo public domain
Islam

Jacqueline Fehr a lâché la phrase au milieu d’une interview dimanche. «Nous examinons actuellement la possibilité de reconnaître une communauté musulmane.» La conseillère d’Etat zurichoise a cité comme exemple la communauté ­bosniaque qui a l’avantage d’être «organisée comme l’Eglise catholique ou réformée». L’Etat devrait-il subventionner des aumôniers musulmans dans les prisons et les hôpitaux et permettre à la communauté d’offrir un enseignement dans l’enceinte des écoles? La ministre socialiste invoque

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion