Édito

Coup d’État larvé

Turquie

Un coup d’État est bel et bien en train de réussir en Turquie: il est l’œuvre du président élu, Recep Tayyip Erdogan. Depuis l’échec du mystérieux soulèvement militaire de vendredi soir, le leader de l’AKP incarcère et licencie par milliers juges, policiers, militaires et fonctionnaires. Des «factieux» dont le listing était prêt de longue date, preuve que le coup d’État institutionnel perpétré par M. Erdogan a été soigneusement préparé. Plus

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion