International

Theresa May dos au mur

La nouvelle première ministre britannique devra négocier le Brexit et réconcilier un pays divisé.
Theresa May entre en fonction ce mercredi au 10 Policy Exchange
Royaume-Uni

Trois semaines après le référendum du Brexit, la politique britannique en subit encore l’onde de choc. Theresa May entrera en fonction cet après-midi, propulsée aux plus hautes fonctions de l’Etat dans la précipitation. Elle aurait dû passer l’été à mener campagne pour le leadership du Parti conservateur, mais suite à la défection surprise de sa rivale Andrea Leadsom, la voilà forcée à former son gouvernement dans l’urgence. Plusieurs défis attendent

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion