Actualité

Le Royaume-Uni au pied du mur

Le Brexit était sur toutes les lèvres mardi à l’ouverture du sommet de l’UE. L’incertitude règne.
«Décision il y a eu European People's Party
Brexit

«On ne peut pas accepter que le Royaume-Uni joue avec les pieds du reste de l’Europe pendant des mois et des mois», a tonné mardi après-midi le premier ministre belge, Charles Michel, à son arrivée à un sommet des leaders des Vingt-Huit. Ils devaient, dans la soirée, encourager Londres à assumer le choix du Brexit qu’ont fait les Britanniques, le 23 juin, et à agir en conséquence, en engageant «dès

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion