Genève

L’aéroport poliment rappelé à l’ordre

Le développement de Genève-Cointrin se fait sans vision stratégique, selon la Cour des comptes. D’où des dérapages.
A l’horizon 2030 Jean-Patrick Di Silvestro
Genève

La gouvernance de l’Aéroport international de Genève-Cointrin présente de sérieuses lacunes. La Cour des comptes a publié mardi un rapport relativement critique par rapport au fonctionnement de l’établissement autonome de droit public. Elle tire la sonnette d’alarme, dans la mesure où ce dernier s’apprête à se lancer dans une série d’investissements sur une large échelle qui rendent plus urgentes encore ces bonnes pratiques. Prévisions à la hausse En effet, à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion