Histoire

Utopies, pour rêver à mieux

Inventé il y a un demi-millénaire, le genre de l’utopie a traversé les siècles comme le miroir inversé des maux de nos sociétés. Un audacieux dictionnaire en fait la démonstration.
Depuis l’Utopia de Thomas More Makis E. Warlamis / Creative Commons
Fiction

Voilà 500 ans que l’on se prend à rêver. A faire vivre sur le papier de la fiction une société meilleure, où chacun serait libre, égal, heureux. A imaginer un ailleurs enchanté qui renverserait le miroir de notre monde tel qu’il ne va pas. On doit à l’humaniste anglais Thomas More d’avoir, en 1516, donné naissance au genre de l’utopie avec son œuvre éponyme. Un laboratoire intellectuel dont les siècles

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion