Musique

La Route lyrique en scène

«La Belle de Cadix», mise en scène par Patrick Lapp, poursuit son périple.
André Gass Marc Vanappelghem
Opéra

Un visuel épuré à la Tati, un texte rebondissant flirtant avec l’absurde, La Belle de Cadix de Francis Lopez décapée par l’humour de Patrick Lapp, assume sans prétention sa vocation à divertir. Dans le cadre de la Route lyrique, son périple a débuté le 5 juin au Théâtre du Jorat, et fait une première escale insolente et joyeuse vendredi au Casino d’Orbe. L’action, un peu décousue, débute à Cannes où

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion