Genève

La nouvelle loi sur les forfaits fiscaux acceptée

La gauche enregistre un meilleur score que par le passé sur ces enjeux.
Fiscalité

Les Genevois ont approuvé dimanche, par 54% des voix, la méthode de calcul des forfaits fiscaux. Le but? Mettre le canton en conformité avec le droit fédéral qui exige la prise en compte de la fortune des forfaitaires fiscaux, en plus de la dépense. Le PS, qui contestait la façon, a toutefois attaqué la loi par référendum, raison pour laquelle le peuple s’est prononcé. La gauche estimait en effet que

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion