Genève

La stricte application des accords de Dublin dénoncée

Solidarité Tattes, à Genève, se mobilise contre les renvois automatiques des réfugiés en vertu des accords de Dublin.
LDD
Asile

Depuis le début de l’année, la Suisse a rendu 2845 décisions de non-entrée en matière (NEM), dont 2729 dans le cadre des procédures Dublin1Chiffres du Secrétariat d’Etat aux migrations. Solidarité Tattes s’indigne contre ces processus simplifiés qui ne prendraient pas en compte la situation du requérant avant de prononcer son renvoi dans le premier pays européen qu’il a foulé. Vendredi, en conférence de presse, le collectif a présenté les cas

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion