Solidarité

La Coopération suisse évite le pire

Le National suit la proposition du Conseil fédéral d’investir 0,48% du revenu national brut. L’aide au développement ne doit pas «être un cadeau», selon les partis bourgeois.
La tendance « utilitariste » de l’aide au développement inquiète certains élus de gauche et représentants d’ONG. JELLE JANSEN / CC
Solidarité

Restriction budgétaire oblige, le Conseil fédéral a revu à la baisse ses objectifs en matière d’aide au développement. Les sommes investies par la Suisse pour lutter contre la pauvreté avaient atteint 0,5% du revenu national brut en 2015, elles devraient redescendre à 0,48% selon le message sur la Coopération internationale 2017-2020. La mesure a été approuvée hier par le Conseil national après un long débat. L’UDC et la commission des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion