Scène

Un cœur qui bat en trois dimensions

Dévoilée hier par sa nouvelle directrice Myriam Kridi, la programmation du Festival de la Cité, début juillet, fera la part belle aux découvertes et à l’engagement.
Magnificat KRZYSIEK KRZYSZTOFIAK
Festival de la Cité

Vingt-huit femmes polonaises en colère sur la scène de La Sallaz, des hommes qui parlent pour les femmes dans le couloir menant au bureau de l’égalité, près de la scène de la Riponne, ou une gestuelle de résistance proposée par la danseuse brésilienne Aline Corrêa sur un plateau aquatique à Ouchy: les femmes se taillent la part des lionnes parmi les 83 propositions artistiques pluridisciplinaires de l’équipe de programmation du Festival

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion