Cinéma

Une satire trop gentillette

«MONEY MONSTER» DE JODIE FOSTER
DISNEY
Cinéma

L’attitude la plus avisée pour apprécier Money Monster, un thriller autour de la finance et du spectacle, serait de laisser de côté toute recherche de vraisemblance. En effet, cette prise d’otage d’un présentateur vedette et de son équipe technique, sur un plateau de télé­vision sécurisé, retransmise en direct et exécutée par un individu pas spécialement entraîné pour ce genre d’opération, n’apparaît pas très crédible, par son accumulation de couleuvres scénaristiques

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion