Genève

Des militants offrent le thé de bienvenue aux migrants

Les migrants du foyer Frank-Thomas, voué à la démolition, devront déménager dans celui de la rue Appia. Beaucoup le regrettent. Notre reportage.
Chants et des danses traditionnels ont été l’occasion pour les réfugiés de faire partager aux militants une partie de leur culture. LNS
Genève

Un peu avant 18 heures, devant le foyer pour migrants de la rue Appia, dans le quartier de l’ONU, une dizaine de bénévoles du collectif Perce-frontières s’activent. Il faut monter les tentes, installer les tables, brancher les micros ainsi que la sono et préparer le buffet. La pluie qui s’invite sporadiquement ne décourage en rien les volontaires. Chacun enfile son anorak et continue de vaquer à ses occupations. Plus loin,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion