Suisse

Une initiative fédérale contre l’opacité financière

Les donateurs versant plus de 10 000 francs par an aux partis politiques devraient être connus. C’est ce que réclament le Parti socialiste, les Verts, le PBD et leurs alliés.  
A Genève Magali Bezençon
Financement des partis

Trois Suisses sur quatre souhaitent davantage de transparence dans le financement des partis et des campagnes politiques. C’est du moins le verdict d’un sondage sur internet réalisé récemment par l’association Vimentis. Le résultat n’a pas échappé à l’alliance porteuse de l’initiative populaire «pour plus de transparence dans le financement de la vie politique», qui l’a mis en exergue hier à Berne au moment du lancement de la récolte des signatures.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion