Actualité

Prince, pop noire

Le musicien de Minneapolis, mort hier, laisse un catalogue musical inépuisable. A la fois showman et bandleader, il n'a jamais cessé de se produire sur scène.
Prince sur scène: des rituels qui venaient revivifier le culte et toucher de nouveaux fidèles. WIKIMEDIA COMMONS
Musique

Il défiait les genres. Androgyne au pied léger, assoiffé de son, de scène et de sexe, Prince Rogers Nelson est mort, hier, à Paisley Park, le complexe de studios qu’il s’était fait construire dans sa ville natale de Minneapolis. Star planétaire qui, dans les années 1980, pouvait rivaliser avec Michael Jackson, il laisse à 57 ans une œuvre aussi protéiforme que personnelle. Les circonstances de son décès, non encore éclaircies,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion