Suisse

Un référendum contre la «surveillance d’Etat»

Le comité d'opposants dénonce une «intrusion massive dans la vie privée», notamment grâce aux logiciels espions.
Loi sur la correspondance

Logiciels espions, enregistrement de données digne de la NSA américaine: une alliance de partis et d'organisations lance un référendum contre la nouvelle loi sur la surveillance de la correspondance. Elle dénonce une «intrusion massive dans la vie privée.»   La révision de la loi sur la surveillance de la correspondance par poste et télécommunication introduit deux nouveautés: une durée de conservation des données secondaires plus longue, à six mois. Et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion