Solidarité

Des habits qui n’inspirent pas confiance

A peine lancé, le nouveau standard «Fairtrade» pour le textile subit les foudres des ONG actives dans l’amélioration des conditions de travail dans le secteur.
PIXABAY
Solidarité

Un nouveau label était très attendu. Depuis longtemps, les consommateurs «responsables» souhaitent ­pouvoir acquérir des vêtements produits dans des conditions dignes. Mais à peine lancé, le 22 mars dernier, le standard «Fairtrade» pour la ­fabrication du textile essuie les critiques de ceux-là même qui devraient le soutenir. La campagne Clean Clothes, qui regroupe 250 syndicats, ONG et organisations sociales de par le monde, active depuis vingt-cinq ans dans l’amélioration des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion