Solidarité

La Suisse risque de sabrer dans l’aide internationale

Berne se prononcera bientôt sur le budget alloué à l’aide publique au développement. Et risque de l’amputer de 1,5 milliard.
La Suisse risque d'économiser sur le dos des plus pauvres. Capture d'écran de la vidéo de l'appel contre la faim et la pauvreté. Alliance Sud
Développement

L’avenir de l’aide au développement est entre les mains du Parlement. C’est précisément ce qui fait peur à Alliance Sud –porte-voix de trente ONG– qui vient de lancer un «appel contre la faim et la pauvreté». Le but? Dénoncer la proposition de la Commission des finances du Conseil national de réduire drastiquement les crédits de la coopération au développement. Loin des objectifs du millénaire La Suisse alloue 0,48% de son

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion