Le Courrier

Pierre Dufresne, une pensée toujours vivante

Hommage

C’est un lecteur attentif – eh oui, ils sont comme cela, fidèles mais exigeants – qui nous a gentiment rappelés à l’ordre: il y a vingt ans, le 26 mars 1996, nous quittait Pierre Dufresne. Nos plus jeunes lecteurs ne s’en souviennent pas. Rappelons-leur donc que, sans lui, Le Courrier ne serait pas ce qu’il est (et ne serait tout simplement pas, selon toute probabilité). C’est en effet lui qui a impulsé,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion