Vaud

Des civilistes au Bureau de l’égalité, discriminatoire envers les femmes?

Le service civil étant réservé aux hommes, une offre d’affectation de l’organe cantonal suscite l’étonnement. La déléguée, Magaly Hanselmann, se défend.  
Pour Magaly Hanselmann Jean-Bernard Sieber / ARC
Polémique

Le Bureau vaudois de l’égalité entre les femmes et les hommes (BEFH) recherche un civiliste, pour un poste de chargé de projet d’une durée de six mois. Qualification requise: une formation universitaire et une expérience en gestion de projet ou en communication. Diffusée récemment au sein du réseau Alumni de l’Université de Lausanne (UNIL), l’annonce a suscité une poignée de réactions indignées. Le service civil étant de fait réservé aux

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion