International

Le gouvernement conservateur plongé dans une nouvelle crise interne à trois mois du référendum sur l’UE

A trois mois du référendum sur l'UE, le gouvernement conservateur britannique était de nouveau en pleine crise de nerfs lundi après la démission surprise du ministre du Travail. David Cameron se voit contraint de tenter d'éteindre l'incendie devant le Parlement.
Royaume-Uni

Le Premier ministre va essayer de juguler ce que le Daily Telegraph, proche du pouvoir, a qualifié de “pire crise pour le parti conservateur depuis des décennies”. Les Tories étaient déjà profondément divisés sur l'Europe, à l'approche d'un référendum à hauts risques sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'Union européenne. Et voilà qu'éclatent aussi au grand jour ses divergences sur la politique d'austérité menée depuis six ans par David Cameron et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion