Actualité

Geste symbolique de Weiwei pour les réfugiés

Crise migratoire

L'artiste chinois Ai Weiwei, qui multiplie les actions pour attirer l'attention sur le sort des migrants transitant par la Grèce, a réalisé jeudi un nouveau «geste symbolique»: il s'est fait couper les cheveux par un Syrien dans le camp d'Idomeni. Ils sont une poignée à proposer des services de coiffeur et de barbier dans le camp surpeuplé du nord de la Grèce, où au moins 10 500 personnes continuent à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion