International

Passeurs à l’origine de la mort d’Aylan: quatre ans de prison

La mort du petit Aylan sur la plage de Bodrum en Turquie, qui avait ému toute l'Europe, connaît une conclusion judiciaire.
Crise migratoire

La justice turque a condamné vendredi à quatre ans de prison deux passeurs syriens, jugés pour le naufrage d'un bateau de réfugiés qui avait causé en septembre la mort du petit Aylan Kurdi. Celle-ci était devenue un symbole planétaire du drame des migrants. Le tribunal de Bodrum (sud-ouest) a reconnu Muwafaka Alabash et Asem Alfrhad coupables de «trafic d'immigrants». Il leur a infligé une peine de quatre ans et deux

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion