Scène

Sublime œil du cyclone

Le personnage de Blanche de Tennessee Williams et le cyclone Katrina ont inspiré à Fabrice Gorgerat une mise en scène inventive.
L’ouragan finit par se déchaîner PHILIPPE WEISSBRODT
Scène

lle a bien un collier de perles et des bracelets au poignet. Blanche est ce personnage tourmenté de Tennesse Williams dans Un Tramway nommé Désir, débarquant presque à l’improviste chez sa sœur Stella et son beau-frère Stanley dans un petit deux-pièces de la Nouvelle-Orléans. Elle est troublante et troublée, fragile et sensuelle, en perte de repères et en mal d’aventures depuis que son mari l’a quittée. A l’Arsenic de Lausanne

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion