Livres

Une pensée de l’équinoxe

Comment la poésie peut-elle prendre soin? C’est l’un des thèmes de la première édition romande du Printemps de la poésie, qui offre jusqu'au 26 mars une vitrine aux poètes d’ici et d’ailleurs. La parole à Julie Delaloye et Antonio Rodriguez,
Photo. «Dansez le poème» DR
Poésie

La poésie pour lutter contre les maux du corps et de l’âme? Comment prend-elle soin de nous? C’est ce que se demanderont, le 21 mars au CHUV, Vincent Barras, Julie Delaloye, ­Pierre-Alain Tâche et Laurence Verrey, lors d’une soirée qui s’inscrit dans le premier Printemps de la poésie en Suisse romande (lire encadré). Julie Delaloye, médecin au CHUV et poète – elle vient de publier ­Malgré la neige chez Cheyne –, est l’une

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion