Solidarité

Brésil: radiographie d’une crise

L’interpellation de Lula, vendredi, a fait monter d’un cran la tension politique autour de son héritière Dilma Rousseff. Mais si la gauche de gouvernement est en crise, le mouvement social, lui, se renouvelle.
Par des grèves et l'occupation de centaines d'établissements D. Mansur
Analyse

Après douze ans de présidence du Parti des travailleurs (PT), le Brésil affronte une année 2016 de tous les dangers, entre récession économique, crise politique et procédures judiciaires. Devenu dès 2003, avec l’élection de Luiz Inácio Lula da Silva, la principale référence de la gauche latino-américaine, le PT et l’actuelle présidente Dilma Rousseff font face à des défis dont l’issue pèsera sur l’ensemble du continent.   Notre éditorial: Fin de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion