Actualité

Un site d’information accusé de diffamation

Bastamag s’est justifié jeudi devant les juges des accusations portées à son encontre par le groupe Bolloré, qui possède de nombreuses participations dans des exploitations agricoles dans les pays du Sud.
Vincent Bolloré est réputé pour assigner fréquemment des titres de presse. WIKIMEDIA
France

Le groupe Bolloré a porté plainte contre Bastamag, un site français d’informations «économiques, sociales et environnementales» dont l’audience ne cesse de monter (800 000 visiteurs par mois). Neuf passages d’un article intitulé «Bolloré, Crédit agricole, Louis Dreyfus: ces groupes français, champions de l’accaparement de terres» et publié le 10 octobre 2012 relèveraient du «délit de diffamation publique envers un particulier». Le particulier en question n’est autre que Vincent Bolloré, la neuvième

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion