Cinéma

Autant en emporte le temps

«AU-DELÀ DES MONTAGNES» DE JIA ZHANGKE
Autant en emporte le temps
FILMCOOPI
Cinéma

On avait quitté Jia Zhangke sur le magistral A Touch of Sin, tableau apocalyptique d’une Chine ravagée par la violence capitaliste. Après le choc de ce film épique, celui qui suit aujourd’hui paraît forcément un peu décevant. Et pourtant, sur le mode plus intimiste du mélodrame, Au-delà des montagnes n’est pas moins ambitieux. Auscultant à nouveau les répercussions individuelles des mutations fulgurantes de son pays, le cinéaste brosse cette fois une

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion