Actualité

Laïcité: un instant de crise et de vérité

Le président de l’Observatoire de la laïcité, Jean-Louis Bianco pourrait être démissionné pour «collusion» avec la mouvance islamiste.
Ancienne conseillère régionale du Val-d’Oise CYRFLO2000 / WIKIMEDIA
France

Doit-on les distinguer, et si oui, par quels adjectifs? Y aurait-il une laïcité exclusive opposée à une laïcité inclusive? L’une serait-elle rigide et réac’, l’autre souple et tolérante? A l’inverse, la première ne serait-elle pas tout simplement laïque quand la seconde se fourvoierait? L’actuelle fronde contre l’Observatoire national de la laïcité et son président Jean-Louis Bianco, nommé à ce poste en 2013 par l’ex-premier ministre Jean-Marc Ayrault, témoigne d’une lutte

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion