Suisse

La Suisse a intérêt à agir contre la spéculation

La Suisse a intérêt à agir contre la spéculation «excessive» sur les denrées alimentaires avant d'être à nouveau mise sous pression de l'étranger, estiment les ONG favorables à l'initiative sur les denrées alimentaires. UE et Etats-Unis s'activent déjà.
Denrées alimentaires

«La faim dans le monde n'est pas une question de production mais de politique», a affirmé d'emblée Mark Herkenrath, de la coalition d'ONG Alliance Sud. Il s'exprimait jeudi lors d'une conférence de presse à Berne avec SWISSAID et Pain pour le prochain, en vue de la votation du 28 février. Malgré une production suffisante de denrées alimentaires, 800 millions de personnes souffrent en effet toujours de la faim sur la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion