Actualité

Maryse Wolinski: «Je n’ai pas de haine»

Maryse Wolinski DR
Attentats du 7 janvier 2015

Elle déteste être désignée comme la veuve de Georges Wolinski. Ou comme une victime. «La victime, c’est Georges», déclare Maryse Wolinski d’une voix qui correspond à ce qu’elle dégage: de la détermination sous une apparence de douceur et d’élégance mutine. En la regardant, on se plaît à deviner comment cette éternelle jolie blonde de 72 ans a inspiré son dessinateur de mari. Qui lui a écrit quantité de post-it amoureux

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion