Genève

La Maison des associations jouera son avenir en votation

Deux initiatives ont été déposées hier. Elles obligeraient l’Etat à débourser plus de 16 millions de francs pour rénover et agrandir le lieu.
Les locaux actuels sont jugés trop vetustes. Jean-Patrick Di Silvestro
Genève

La Fondation pour l’expression associative (FEA), qui gère la Maison internationale des associations, à Plainpalais, demande le soutien des pouvoirs publics genevois pour entretenir ses locaux. Deux initiatives ont été déposées lundi après-midi auprès du service des votations. Les deux textes ont récolté respectivement 9282 et 8847 signatures (sur les 7403 nécessaires). S’ils étaient acceptés en votation, ils obligeraient l’Etat à débourser 16,5 millions de francs pour l’agrandissement du lieu,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion