Autre

Grèce: le retour de la télévision publique

Promesse tenue, le gouvernement Tsipras a rouvert le service public audiovisuel grec, deux ans jour pour jour après sa fermeture, mais sans l’avoir réformé. Colère chez nombre d’ex-salariés.
«On aimerait que notre philosophie (autogestion et service public Nicolas Brodard
Médias

11 juin 2013. Le gouvernement grec mené par le conservateur Antonis Samaras suscite un tollé international en décidant de fermer brutalement le groupe audiovisuel public national ERT et de licencier tout son personnel. Deux ans plus tard, jour pour jour, le nouveau premier ministre Alexis Tsipras procède à la réouverture d’ERT en lieu et place de NERIT, le service public de taille minimale qui le remplaçait depuis mai 2014.   

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion