Actualité

Merkel a le soutien de son parti

Critiquée en interne pour sa politique d’asile jugée trop ouverte, la chancelière a convaincu les délégués conservateurs de ne pas fermer les portes du pays.
Allemagne

Angela Merkel s’est réconciliée avec les siens sur la question des réfugiés. Et ce dès le premier jour du congrès annuel de son parti, l’Union chrétienne-démocrate (CDU), qui s’est ouvert hier à Karlsruhe. A l’issue d’un discours particulièrement offensif et résolument pédagogique, la chancelière allemande a été chaudement et longuement applaudie. Plus de 900 délégués, sur les 1000 présents dans la «dm-arena», ont ensuite voté en faveur de la «Déclaration

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion