Actualité

Les casseroles de Merkel

La chancelière sait conserver la tête froide dans la tempête. Mais préparer l’avenir n’est pas son fort.
Alexander Kurz / Wikimedia Commons
Allemagne

Le meilleur argument en faveur de la réélection d’Angela Merkel est sans nul doute la situation économique de l’Allemagne. Soutenue par des consommateurs optimistes, la croissance allemande est stable (1,9% attendu en 2017). Le chômage a été divisé par deux depuis son accession au pouvoir en 2005 (5,9%). Et la balance commerciale continue d’afficher des excédents insolents (253 milliards d’euros en 2016). «Sans compter les comptes publics qui devraient afficher

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion