Actualité

La torture américaine dans le viseur

DROITS HUMAINS • Selon Human Rights Watch, la justice étasunienne dispose de suffisament d'éléments pour enquêter sur des hauts responsables impliqués dans le programme post-11-Septembre d’utilisation de la torture.
Le quartier général de la CIA de Langley Carol M. Highsmith Archive/Domaine public
États-Unis

Rien ne justifie l’absence de poursuites judiciaires à l’encontre des hauts responsables américains qui ont supervisé le recours à la torture par la CIA dans les années 2000. Human Rights Watch (HRW) pourfend ce vide juridique dans un rapport publié mardi. «La ministre américaine de la Justice (Loretta Lynch) dispose désormais de suffisamment de preuves pour ordonner des enquêtes visant des hauts responsables des Etats-Unis et d’autres personnes impliquées dans

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion