Vaud

La famille rose rouge verte cherche une tactique électorale

Les popistes ont désigné leur candidat à l’exécutif, mais hésitent à faire une alliance au premier tour. Les socialistes tiennent à eux.
Lausanne

A Lausanne, c’est la principale inconnue des communales. La municipalité continue dans la composition qu’elle connaît depuis 2006, avec un siège rouge, deux verts, trois socialistes et un PLR. Ou alors la couleur du sang disparaît et la voie est libre pour le gain d’un deuxième siège libéral-radical. Alors que l’extrême gauche vaudoise est réduite à portion congrue, la perte du siège popiste lausannois sonnerait comme une étape de plus

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion