Vaud

La carotte plus efficace que le bâton

La réforme des normes de l’aide sociale pourrait pousser les bénéficiaires vers la précarité. Mais d’autres politiques existent.
A l’association Pouvoir d’agir DR
Aide sociale

Au sein de l’association lausannoise Pouvoir d’agir, qui travaille avec des jeunes issus de la migration, on pratique un travail social éloigné des conceptions de contrôle et de punition. Dans cet espace ouvert et communautaire, pas d’obligation de présence, d’horaires précis, de programme prédéfini ou encore d’entretiens individuels préprogrammés. Tout est fait pour que les usagers, dont beaucoup viennent de l’aide sociale, ressentent la plus grande liberté. Ici, on table

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion