Arts plastiques

Marius Borgeaud, artiste sur le tard

LAUSANNE Peintre de l’intérieur par excellence, le Vaudois est à l’honneur à l’Hermitage.
Marius Borgeaud Collection privée

Drôle de personnage, Marius Borgeaud (1861-1924), qui se décide à peindre à quarante ans, dans la foulée d’une puissante gueule de bois. Celle qui suit dix ans de bombances parisiennes, le temps de dilapider l’héritage paternel. Alors qu’il doit désormais gagner sa vie, le Vaudois choisit de se lancer dans l’art, pour une carrière d’une vingtaine d’années presque exclusivement française. A Lausanne, la Fondation de l’Hermitage présente une grande rétrospective

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion