Genève

L’offre des TPG baissera de 5%

MOBILITÉ Alors que la population genevoise augmente de façon record, les TPG commencent un régime jugé «indolore». Les spécialistes sont sceptiques. 
Dès le 13 décembre 2015 Jean-Patrick Di Silvestro

Un manque à gagner d’environ 15 millions de francs. Tel est la prévision des responsables des Transports publics genevois (TPG) lorsqu’ils mentionnent les conséquences de l’initiative de l’Avivo sur la baisse des tarifs, acceptée en mai 2014. Depuis décembre dernier, plusieurs mesures d’économies sont mises en place: baisses des fréquences, raccourcissement des heures de pointe, fusions de lignes (lire ci-dessous). Les annonces se succèdent et provoquent une baisse globale de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion