Genève

La directrice du SAPEM lourdement sanctionnée

DRAME DE LA PÂQUERETTE• Selon le Conseil d’Etat genevois, la directrice du service d’application des peines et mesures a indûment autorisé la sortie de Fabrice A. Elle est rétrogradée au statut d’employée.  

La directrice du Service d’application des peines et mesures (SAPEM) vient d’être sanctionnée par le Conseil d’Etat genevois dans le cadre du drame de la Pâquerette, l’unité de sociothérapie. Elle avait validé la sortie équestre de Fabrice A., conduisant sans le vouloir à l’assassinat tragique d’Adeline M. en septembre 2013. Accusée d’avoir outrepassé ses fonctions et manqué de discernement dans l’appréciation de la dangerosité du détenu, la fonctionnaire a été

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion