Égalité

Quatre travaux engagés sur la violence faite aux femmes

La Fondation Emilie Gourd a récompensé trois travaux de fin d’études. Un thème mobilise les étudiantes: la violence faite aux femmes.
Quatre travaux engagés sur la violence faite aux femmes
Page de titre d’un des quatre travaux. Etats-Unis, 2012, sensibilisation au harcèlement de rue par l’artiste Tatyana Falalizadeh. DR
Violence faite aux femmes

Quatre jeunes femmes affichent, dans leurs travaux de fin d’études, une volonté de décortiquer le monde actuel. A travers une thématique commune, l’atteinte physique à l’intégrité des femmes, elles dénoncent la minimalisation de ces violences et la culpabilisation des victimes. Depuis 2012, le Prix Egalité de la Fondation Emilie Gourd, récompense à hauteur de 500 francs trois travaux de fin d’études postobligatoires qui questionnent le rôle des femmes et des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion