Genève

Le PLR avance sa machine de guerre contre le service public

FREIN À L’ENDETTEMENT • Jeudi, les députés pourraient drastiquement verrouiller les dépenses de l’Etat. La gauche annonce un référendum.

Le débat risque de durer. Entre ce soir et demain, les députés ont une lourde décision à prendre quant à la politique de frein à l’endettement qu’ils souhaitent pour Genève. Sauf surprise, le Grand Conseil devrait en effet se prononcer sur un projet de loi émanant du Parti libéral-radical (PLR) et qui demande à l’Etat, dont la dette atteint les 13 milliards de francs, de limiter drastiquement ses charges de fonctionnement

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion